Que devrions-nous attendre d’Andrea Pirlo à la Juventus ?

  • Pourquoi lui ?
  • Quel apport tactique ?
  • Quel mercato ?
  • Quelles ambitions ?

Pourquoi lui ?

Après son élimination surprise en huitièmes de finale de la Ligue des Champions contre l’OL, la Juventus de Turin se devait de prendre une décision forte. Peu apprécié en interne, Maurizio Sarri est limogé de son poste d’entraîneur. Pour lui succéder, la direction de la Vieille Dame a fait un choix surprenant en faisant revenir un ancien de la maison, l’emblématique reggista Andrea Pirlo. Pourquoi lui ? Pourquoi ne pas être allé chercher un entraîneur plus expérimenté ? L’ancien milieu de terrain italien est un ancien de la maison, le natif de Flero a joué 4 ans chez les Bianconeris entre 2011 et 2015. Un passage merveilleux où le milieu italien a éclaboussé la Serie A de tout son talent et de toute sa classe. Il a donc fait partie de cette Juve qui a retrouvé le sourire et battu des records avec notamment 102 points au compteur lors de la saison 2013/2014 de Serie A. En 2015, il jouait sa dernière saison en Europe dans cette équipe aux côtés de Paul Pogba, Arturo Vidal, Gianluigi Buffon et Leonardo Bonucci atteignant même la finale de Ligue des Champions, malheureusement perdue contre le FC Barcelone et la MSN, injouable cette année là. De plus, l’arrivée du champion du monde 2006 permet à la Juve de perdurer dans tradition italienne. En effet, le club tournois n’aura eu que des italiens au postes d’entraîneur depuis 2007. Depuis 1976 et l’ère Giovanni Trappatoni, un seul étranger a connu le privilège d’être entraîneur de la Juventus et c’est Didier Deschamps lors de l’année du sacre mondial italien. C’est aussi un pari que tente Agnelli qui compte donc sur Pirlo pour apporter un nouveau regard tout en respectant le style Juventini.

Que pourrait-on attendre d’Andrea Pirlo sur le plan tactique ?

Après la vaine tentative par son prédécesseur d’installer un jeu de position, Pirlo devrait revenir aux fondamentaux qui ont fait de la Juventus une équipe redoutée et redoutable. Les Zèbres version Pirlo se doivent d’être ultra solides comme le veut le football italien. La Stampa affirme que Pirlo souhaiterait procéder avec une base de trois défenseurs centraux. Le jeune coach pourra compter sur les présences du capitaine Giorgio Chiellini, de Leonardo Bonucci, de Matthijs De Ligt et de Merith Demiral. Un savoureux mélange entre expérience et jeunesse. Andrea Pirlo attend aussi des latéraux relativement à l’aise techniquement, capable d’apporter en phase offensive. Quand on observe des équipes comme le Real Madrid 2017, le Liverpool actuel ou encore le Bayern Munich on en déduit l’importance que possèdent les latéraux en 2020. Pourtant la Gazzetta Dello Sport affirme que l’ex milanais apprécierait fortement le 4-3-3 et le football de position. Le média italien certifie aussi qu’il ne serait pas dogmatique et que le système de jeu pourrait changer en cours de match. Des informations en adéquation avec ce que Pirlo disait lors de sa première conférence de presse en tant qu’entraîneur de la Vieille Dame :

« Les systèmes tactiques ne sont pas fondamentaux, le plus important est la façon dont on occupe l’espace. »

Andrea Pirlo

Si l’animation offensive reste encore floue la Juventus de Pirlo devrait démarrer avec trois milieux de terrain. On pourrait s’attendre à la venue d’un ou de plusieurs joueurs à ce poste pour renforcer l’entre-jeu juventini.

 Plusieurs interrogations concernant le premier mercato du Maestro italien.

En effet, nous pouvons être être sûrs que Pirlo prépare une petite révolution au sein de la Juve. Sous sa demande le club pourrait bien essayer de se débarrasser de plusieurs joueurs qui n’entreraient pas dans ses plans. Il aurait déjà appelé les joueurs concernés pour leur annoncer sa décision. Selon la Gazzetta Dello Sport, Blaise Matuidi (déjà parti), Gonzalo Higuain, Sami Khedira, Daniele Rugani, Danilo Luiz, Federico Bernadeschi et Douglas Costa seraient les victimes de la nomination d’Andrea Pirlo. Après trois saisons dans le Piémont, Blaise Matuidi quitte la Juventus pour rallier les États-Unis et l’Inter Miami de David Beckham. Sami Khedira devrait lui aussi partir dans les prochains jours. Le champion du monde allemand a des touches en Turquie et en Allemagne. Si le club souhaite vendre Gonzalo Higuain, son agent a déclaré que son client ne partira pas et qu’il honorera son contrat avec le champion en titre en Italie. Côté arrivées, ça devrait beaucoup bouger. En effet, Andrea Pirlo aurait demandé à ses dirigeants une nouvelle paire de latéraux. Le départ de Cancelo l’été dernier jamais vraiment remplacé et Alex Sandro qui sort de deux saisons désastreuses seront aussi des dossiers du mercato. Pirlo pourrait garder Sandro et intégrer Luca Pellegrini revenu de son prêt à Cagliari. On parle aussi de l’excellent Robin Gosens, piston gauche de l’Atalanta. Le jeune coach italien travaille sur une équipe emmenée par Cristiano Ronaldo. Un départ de la star portugaise n’est pas envisagé comme Agnelli l’a rappelé. La cellule de recrutement autour du nouveau coach travaillerait sur l’arrivée d’un attaquant pour épauler CR7. Une liste de noms est sortie dans la presse italienne. Elle comporte Edin Dzeko, Alexandre Lacazette, Raúl Jimenez, Alvaro Morata Duvan Zapata et Edinson Cavani. Si un milieu est attendu, la rumeur Paul Pogba est revenue dans la presse depuis que Pirlo a été nommé entraîneur de la Juve. Son transfert au Real Madrid ne semble plus d’actualité et une discussion avec son ancien coéquipier pour rejoindre son équipe pourrait changer la donne, bien qu’à l’heure actuelle, un départ de Manchester United s’avèrerait peu probable. Si les finances le permettent, la Juve adorerait pouvoir attirer le lyonnais Houssem Aouar dans la capitale du Piémont. Andrea Pirlo pourra compter sur l’arrivée d’Arthur, une bonne nouvelle pour le coach italien. Si les poids morts sur lesquels Andrea Pirlo ne comptent plus venaient à partir, des ailiers devraient rejoindre les Bianconeris. Dejan Kukusevski revient de son prêt à Parme et bonne nouvelle pour le jeune suédois, il serait dans les plans de son entraîneur.

Quels sont les objectifs de Pirlo et la Juventus ?

Être entraîneur à la Juventus de Turin, c’est être dans l’obligation de remporter le Scudetto et Andrea Pirlo n’y fera pas d’exception. L’obligation des turinois de briller sur la scène nationale s’ajoute à celle de retrouver le succès en Europe. Ce succès en Ligue des Champions qui fuit l’équipe bianconeri depuis maintenant 24 ans et 5 finales perdues depuis cette nuit magique du 22 mai 1996. La direction de la Juventus a recruté il y a 2 ans un certain Cristiano Ronaldo, justement dans le but de remporter la C1. Andrea Pirlo va devoir faire mieux que Conte, Allegri et Sarri qui n’ont pas su atteindre la tant convoitée coupe aux grandes oreilles. Sacrée pression pour un débutant dans la peau d’un fin tacticien. Seule le terrain nous dira si Andrea Pirlo a réalisé une grande saison avec ses turinois mais comment ne pas être emballé par le fait de voir un joueur qui avait un tel sens tactique sur le banc d’un géant européen. Mesdames et messieurs, RDV l’année prochaine.

Leave a Reply