Yan Valery : “Van Dijk ? Tu as l’impression qu’il se donne même pas à fond, et même en se donnant pas à fond, il est incroyable.”

Lors de la période de confinement, nous avons eu la chance d’interviewer Yan Valery. Le natif de Champigny-sur-Marne a accepté de répondre à nos questions depuis son domicile à Southampton.

Tout d’abord, peux-tu te présenter rapidement pour ceux qui ne te connaissent pas ?
Je m’appelle Yan Valery, j’ai 21 ans, je joue à Southampton en Premier League. Je viens de Paris, plus précisément de Champigny-sur-Marne dans le 94. Je joue au poste de latéral droit.

Le 1er juillet 2015, tu rejoins Southampton en provenance du Stade Rennais, alors que tu n’as que 16 ans. N’était-ce pas trop dur pour toi et ta famille de quitter son pays natal à un si jeune âge ?
Quitter ma famille pour aller en Angleterre ? Ça va ça a pas été aussi dur que je le pensais. De 1 parce que le club m’a vraiment mis dans de bonnes conditions, j’ai eu eu une très bonne famille d’accueil qui a bien pris soin de moi. Grâce à eux j’ai appris l’anglais très vite, en 1 an je parlais bien anglais. Les seules choses dures c’était par rapport à la nourriture, la différence entre la France et l’Angleterre. Par exemple eux ils prennent le dîner vers 18h alors qu’en France j’étais habitué à le prendre vers 20h. À part ça sinon ça s’est bien passé, j’arrivais assez bien à vivre sans mes parents, loin de ma famille parce que j’avais l’habitude à Rennes dans mon centre de formation. Je suis quelqu’un qui vit assez bien même séparé de mes proches, de mes amis, même quand j’étais jeune.

«À Rennes on m’avait appris à prendre des risques, à Southampton ils m’ont appris à simplifier mon jeu, à bien défendre, j’ai compris des choses en 1v1.»

Yan Valery

Que ce soit positif ou négatif, que retiens-tu du début de ta carrière à l’étranger ? Qu’est ce que cela t’as apporté ?
Je retiens beaucoup de positif dans le sens où quand je suis arrivé en Angleterre, comme tout le monde le sait, le jeu entre le championnat français et le championnat anglais est totalement différent. À Rennes on m’avait appris à prendre des risques de derrière, des fois même j’en prenais trop, moi j’étais un latéral qui aimait beaucoup dribbler, même en défense. À Southampton ils m’ont appris à simplifier mon jeu, à bien défendre, surtout prendre moins de risques, être plus costaud, ils m’ont fait travailler mon jeu de tête. Même défensivement j’ai compris des choses en 1 contre 1. Donc franchement mon début de carrière à l’étranger est très positif, j’ai appris beaucoup de choses et je pense que ça me servira tout au long de ma carrière. J’ai eu de la chance à Southampton d’être dans un des meilleurs centre de formation anglais. Déjà par les infrastructures, et ensuite ils te mettent tout à disposition, tout pour réussir. On avait une tablette de dessus tu as une sorte d’application où tu peux revoir les entraînements, les matchs, des “reviews” où des coachs te parlent de ce que tu dois travailler. J’apprends tous les jours avec de grands joueurs, en jouant contre de grands joueurs en Premier League, on sait que c’est le meilleur championnat au monde.

“C’était incroyable pour moi de marquer mon premier but en professionnel à Old Trafford et en plus de cette manière.”

Yan Valery

Le 2 mars 2019, tu inscris un but magnifique face à Manchester United, malgré la défaite, que représente ce but pour toi, et qu’as tu ressenti à ce moment là ?
Mon but contre Manchester United, c’est inexplicable ce que j’ai ressenti. Déjà individuellement et collectivement on avait fait un très gros match, je me souviens qu’on aurait même pu gagner ce match, ou faire un nul au moins. Après bien sûr que c’était incroyable pour moi de marquer mon premier but en professionnel à Old Trafford et en plus de cette manière. Après y’a la célébration aussi qui va avec, c’est le signe du 94 pour tous mes gars de Paris qui me regardent, qui me donnent de la force. Ça représentait beaucoup de choses ce but.

Peux-tu nous expliquer rapidement ta journée typique durant le confinement ? Quelles sont tes occupations principales en ces temps difficiles ?
Quand je me lève le matin je fais ma séance du jour que le club m’a donné. Que ce soit de la course, de la muscu, du cardio, du vélo aussi. Après je mange, j’ai le chef du club qui nous prépare à manger pour rester fit. Après si je suis fatigué je fais une petite sieste, sinon je regarde la télé ou je joue à la Play. Des fois on va jouer au foot avec mes gars, on rigole, on essaye de s’occuper comme on peut.

Reparlons football, quel est le meilleur joueur avec lequel tu as évolué, et quel est le meilleur joueur que tu as affronté ?
Franchement je pourrais pas te dire un joueur, je me suis entraîné ou j’ai joué avec des joueurs incroyables. À Rennes il y avait Ousmane (Dembele). À Southampton il y avait Van Dijk qui était vraiment très fort, il est complet. Même des joueurs comme Boufal techniquement c’est très très fort, Mario Lemina aussi. Mais si vraiment je dois t’en donner un, je dirais Van Dijk parce qu’il m’a impressionné par le fait qu’il a tout pour un défenseur central, mais tu as l’impression qu’il se donne même pas à fond, et même en se donnant pas à fond, il est incroyable.

Tu es capable d’évoluer défenseur droit ainsi que milieu droit, quel poste préfères-tu et pourquoi ?
Oui je suis capable de jouer sur tout le côté droit. Après on va dire que je suis le plus à l’aise au poste de latéral, parce que c’est là où j’ai joué le plus de matchs, c’est là où j’ai le plus de repères. Après j’aime bien quand on joue à 5 derrière parce que je joue piston donc je peux monter plus souvent, et j’aime beaucoup attaquer. Donc je préfère jouer latéral droit mais dans une défense à 5.

Enfin, que pouvons-nous te souhaiter pour la suite de ta carrière ?
De la réussite, des trophées au plan international, avec le club et même individuellement. Mais surtout que Dieu me protège des blessures, et d’avoir une très grande carrière.

  • ac milanAllemagneAngleterrearsenalbarcabayern munichBrestBundesligadortmundEspagnefiorentinaFrancegetafeinterItaliejuveLigaLigue 1LilleliverpoolLyonmanchester cityMarseilleMonacoMontpelliernaplesNicePremier LeaguePSGreal madridSerie A
    Récap’ Mercato #1

Leave a Reply