Une pépite a l’Europe à ses pieds !

Les clubs européens tentent de s’arracher le « nouveau Pirlo » , Sandro Tonali (19 ans). Mais qui est sur le coup et que demande Brescia?

Formé à Brescia, il a précocement fait ses débuts en pro à l’âge de 17 ans en Serie B. Le milieu récupérateur a eu une grande influence sur la promotion des « hirondelles » en Serie A cette année, de par sa rigueur défensive et sa lecture du jeu. La pépite italienne a illuminé la planète foot avec un sublime coup-franc, samedi dernier, lors de la défaite face à Genoa.

Cela ne fait pas de doute, le PSG est intéressé, et ce depuis un bon moment. L’international espoir italien a tapé dans l’œil de Leonardo, qui malgré le recrutement de Idrissa Gueye et d’Ander Herrera, veut faire du milieu récupérateur sa priorité. Si le club de la capitale a jeté son dévolu sur la pépite italienne, d’autres clubs sont sur le coup. En effet, l’Inter Milan, l’Atletico Madrid, la Juventus, Manchester City, Dortmund ou encore United sont rentrés dans la course au recrutement de Tonali.

Si le prometteur milieu de terrain à l’embarras du choix, le président du club, Massimo Cellino n’est pas décidé à laisser filer son joyau :

« Tous les grands clubs italiens et étrangers dont l’Atletico Madrid, le PSG et Manchester City sont intéressés. Mais à mon avis, il serait préférable pour lui de rester avec Brescia. L’autre jour, son agent et ses parents me parlaient de cette estimation à 50 millions d’euros. J’ai répondu que pour moi, il valait 300 millions d’euros, ce qui signifie que je ne veux pas vendre. J’ai un rêve. Si Sandro accepte, je suis prêt à faire un gros sacrifice financier pour prolonger son contrat» a-t-il expliqué au micro de la GDS.

Leave a Reply